Template: single.php

Rencontres franco-allemandes de jeunes

Une atmosphère familiale

Von Jasmine Yakhloufi-Bonniol

Dans la Grotte de Lascaux, près d'un centre franco-allemand du BILD et de la GÜZ, © Shutterstock

02. April 2021

Ayant commencé l’apprentissage de l’allemand au collège et étant actuellement en troisième année de licence de langues étrangères appliquées anglais-allemand à l’université Paul Valery de Montpellier, les relations franco-allemandes m’ont toujours intéressée.

Ainsi, dès l’âge de seize ans, je partais pour ma première rencontre franco-allemande de jeunes BILD-GÜZ à Ciboure en tant que participante. Le BILD (Bureau International de Liaison et de Documentation) et la GÜZ (Gesellschaft für übernationale Zusammenarbeit) sont deux associations sœurs ayant réciproquement leur siège en France, à Paris et en Allemagne, à Wasserburg au bord du Lac de Constance. Elles organisent des rencontres franco-allemandes de jeunes, proposant des séjours d’environ 18 jours, avec 15 heures de travail linguistique par semaine.

Ce fut pour ma part, une expérience enrichissante et constructive, puisqu’elle me permit de créer des amitiés qui persistent encore aujourd’hui. La rencontre franco-allemande de jeunes eut également un rôle majeur dans mon apprentissage de la langue, mais surtout dans la confiance en soi. Grâce à ça, j’osais de plus en plus parler allemand et j’étais de plus en plus à l’aise avec la compréhension de la langue étrangère. Je suis repartie à Ciboure l’année suivante et l’expérience fût tout aussi satisfaisante. C’est ce qui me poussa à devenir animatrice à mon tour.

De la participante à l’animatrice

En février 2020, je commençais ma formation d’animatrice linguistique à Wasserburg avec le stage de base. Le stage de base propose majoritairement une formation théorique, qui explique le déroulement d’une rencontre franco-allemande de jeunes par le biais de différents modules. Ainsi, on se questionnera par exemple sur l’autorité : comment avoir de l’autorité face à un groupe de jeunes ? La vie de groupe est aussi un aspect de la rencontre de jeunes sur lequel les animateurs travaillent : comment faire en sorte que son groupe de jeunes ait une réelle dynamique ? Le stage de base est aussi l’occasion de vivre soi-même une rencontre franco-allemandes entre jeunes adultes, et ainsi de mieux comprendre les situations vécues par les jeunes.

Randonnée fluviale en Dordogne, © BILD-GÜZ

Suite à ce stage de base, un stage de perfectionnement vient normalement mettre en pratique toute la théorie apprise, lors d’une rencontre franco allemande de jeunes de 14 à 17 ans encadrée par les animateurs-stagiaires issus du stage de base. Initialement, ce stage de perfectionnement devait se dérouler en avril 2020, mais la pandémie de Covid-19 rendit malheureusement cette rencontre impossible. J’ai cependant eu l’opportunité d’animer ma première rencontre franco-allemande de jeunes avec BILD-GÜZ au mois de juillet 2020 à Montignac-Lascaux. Grâce à laquelle j’ai pu comprendre réellement toute la théorie apprise auparavant : j’ai pu identifier mes points forts et mes points faibles en tant qu’animatrice et mes perspectives d’évolution pour ma prochaine rencontre de jeunes.

La création de liens forts

Fin août 2020 eut lieu la September-Tagung (aussi appelée SeTa) à Wasserburg. Il s’agit d’une rencontre entre animateurs, qui permet à chacun d’entre eux de faire le bilan de la rencontre de jeunes qu’il a encadré, mais aussi d’échanger des expériences vécues lors des rencontres franco- allemandes de l’été. L’un des objectifs de cette rencontre est de rédiger, à partir des rapports de chaque rencontre de jeunes et des questionnaires des participants, un rapport synthétique faisant le bilan des rencontres de jeunes de l’été : les activités qui ont été appréciées des divers groupes, les difficultés rencontrées, les pistes d’amélioration… C’est également un moment privilégié entre animateurs, qui crée des liens forts, et qui permet surtout de s’enrichir mutuellement des expériences de chacun.

En mars 2021, BILD-GÜZ a proposé une session en ligne de « rafraîchissement » de leur formation pour tous les stagiaires ayant participé au stage de base 2020 mais n’ayant pas animé de rencontre franco-allemande de jeunes lors de l’été 2020. J’ai été invitée à participer à plusieurs modules de cette session afin de pouvoir partager avec ma promotion ma première expérience en tant qu’animatrice.

© Jasmine Yakhloufi-Bonniol

Sessions de travail linguistique

En avril 2021, l’équivalent du stage de perfectionnement eut lieu en ligne sous le nom de « session de pédagogie linguistique ». Cet événement rassemblait la promotion d’animateurs et d’animatrices formés en 2020, ainsi que celle de 2021 ayant vécu leur stage de base en ligne quelques semaines auparavant.

Dans un premier temps, l’équipe de formation présentèrent le travail linguistique qui permet aux participants de s’apprendre mutuellement leur langue maternelle. Les sessions de travail linguistique se déroulent la plupart du temps le matin lors des rencontres de jeunes BILD GÜZ, et durent en général trois heures. Elles sont divisées en deux parties :

  • une première phase qu’on appelle « phase monolingue » qui dure une heure et demi, durant laquelle les participants allemands de même niveau sont seuls avec l’animateur français et vice- versa.
  • une seconde phase qu’on nomme « phase bilingue » où les deux groupes de même niveau sont réunis afin d’appliquer ce qui a été appris lors de la première phase.

Lors de ce week-end de pédagogie linguistique, nous nous sommes, entre autres, questionnés sur les attentes concernant les sessions de travail linguistique : attentes du bureau, attentes des parents, attentes des jeunes, afin de combiner exigences pédagogiques et apprentissage ludique. De toute évidence chez BILD-GÜZ, le mot d’ordre reste le « Spaß ». Par la suite, nous avons travaillé en petits groupes chacun sur une unité de travail linguistique différente, qu’il fallait présenter et animer.

Bien qu’ayant animé une rencontre franco-allemande de jeunes l’été d’avant, je n’étais pas très familière du travail linguistique, cette session m’a permis de mieux identifier les objectifs de celui- ci, et de moins appréhender cette partie du travail d’animateur.

Une expérience particulièrement enrichissante

Ce fut un week-end particulièrement instructif. Malgré la frustration de ne pas pouvoir vivre cette rencontre en présentiel, les équipes de formation ont réussi à créer le sentiment d’appartenance à un groupe que chacun recherche dans les rencontres de BILD et GÜZ. Bien que la rencontre ait eu lieu sur Zoom, l’apprentissage était ludique et formateur. Il était particulièrement agréable de retrouver les stagiaires que j’avais côtoyé à Wasserburg l’an passé, mais encore plus de rencontrer la nouvelle promotion d’animateurs. De plus, le plaisir des retrouvailles avec un ancien participant de ma première rencontre de jeunes à Ciboure, m’a fait prendre conscience des liens que créent les rencontres franco-allemandes.

Ce qui me touche le plus chez BILD-GÜZ, c’est l’atmosphère familiale qui règne au sein de chacune des rencontres, qu’elle soit virtuelle ou réelle. C’est aussi l’opportunité de s’ouvrir à la culture de l’autre, et de pouvoir témoigner de la solidité du tandem moteur que sont l’Allemagne et la France au sein de l’Union Européenne.

Ancien participant ou non, formés en présentiel ou en ligne, nous voici fin prêts à organiser et animer les rencontres de jeunes de BILD-GÜZ à venir !

Schreiben Sie einen Kommentar

Mit * markierte Felder müssen ausgefüllt werden. Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.