Template: single.php

Plateforme dédiée à la créativité

nautile.cc

Par Stefanie Eisenreich

© Prisca Martaguet, State of uncertainty, nautile.cc

17 mai 2020

La culture ne se laisse pas confiner : la plateforme franco-allemande nautile.cc en est la preuve. Elle propose à des artistes et créateurs culturels un espace en ligne pour présenter leurs œuvres créées pendant la crise du coronavirus, et continuera d’exister en tant qu’archive et document historique.

Le secteur culturel, en particulier, n’a pas la vie facile en ces temps de coronavirus. Néanmoins, de nombreux artistes et créateurs culturels relèvent le défi et fondent des plateformes alternatives ou des magazines en ligne pour donner à la culture un espace même pendant le confinement. L’un de ces projets est le nautile, du nom du sous-marin en eau profonde avec l’hébergement web dans le domaine de premier niveau .cc des îles Cocos, qui appartient politiquement à l’Australie. Depuis le 30 avril, les contributions artistiques-créatives de toutes sortes, qui ont été créées pendant le confinement, peuvent y être téléchargées et exposées.

C’est surtout dans des périodes de crise comme celle-ci que l’on voit à quel point l’art est un secteur crucial, connecté à l’Europe et socialement indispensable – ce qui est prouvé par des offres comme celle de nautile.cc. « Tout le monde a besoin d’art et de culture et donc d’un élargissement des horizons », déclare le Dr Marjorie Berthomier, secrétaire générale de l’université franco-allemande et responsable du projet du site. « Quand je suis enfermée quelque part, c’est la culture en particulier qui offre un moyen de s’échapper de l’enfermement. »

Le magazine a été initié par l’Université franco-allemande – en partenariat avec l’Office franco-allemand de la jeunesse, le Conseil culturel franco-allemand, et avec le soutien de la part d’ARTE. Il a été créé dans le contexte de la crise du coronavirus comme une alternative pour de nombreux projets d’échanges franco-allemands et européens, qui pour beaucoup, en particulier pour les jeunes ont dû être annulés en raison de la pandémie.

De l’espace pour l’inspiration

Ce que la galerie en ligne de la plateforme montre avant tout, c’est : la créativité. En cédant la place aux poèmes, aux réflexions et aux vidéos tout comme aux photos de la quarantaine – nautile.cc est une vitrine pour le travail transfrontalier en allemand, français ou anglais. Il n’est pas possible de commenter les œuvres. Cependant, le magazine participatif en ligne est un lieu d’échange auquel on peut accéder par le biais de photos, de textes, d’enregistrements sonores et de films. Des étudiants et des enseignants, des élèves, des stagiaires, des bénévoles, des artistes, des créateurs et des intellectuels d’Allemagne, de France et d’Europe peuvent y travailler, exprimer leurs approches et leurs pensées grâce à leurs propres contributions artistiques et culturelles et les partager avec le monde via le site web – et ainsi les rendre accessibles aux autres.

La seule restriction est que toute personne publiant quelque chose doit respecter les droits d’auteur, par exemple lorsque de la musique est entendue en arrière-plan d’une vidéo. Bien entendu, les formats contenant des déclarations racistes, inhumaines ou glorifiant la violence ne seront pas acceptés.

Certes, cette offre ne remplace pas une exposition, un concert ou une visite au théâtre, mais elle permet de surmonter les barrières qui vous imposent actuellement de vous retirer dans vos quatre murs, en raison du confinement, de l’immobilité et de la fermeture des frontières. Elle veut montrer que la pensée créative est possible malgré les restrictions spatiales, et crée un espace pour laisser libre cours à votre inspiration.

Lieu d’expression, archives et documents contemporains

Les premiers travaux sur le site sont de Renate Koßmann. Ils nous montrent Berlin, dans une série de photographies, en tant que ville déserte touchée par le coronavirus; Prisca Martaguet publie, entre autres, sa peinture État d’incertitude, State of uncertainty; Dans son dessin, Ela, neuf ans, réclame la « liberté ». On y trouve également des poèmes, des textes de toutes sortes, des œuvres cinématographiques ou des vidéos. L’une des œuvres montre qu’un masque de protection peut être plus qu’un simple masque de protection.

Actuellement, nautile.cc sert de lieu d’expression et d’échange de l’énergie artistique. Après la période qui suivra le déconfinement, la plateforme se considèrera comme une archive et un document historique. L’accès est gratuit ; les travaux soumis seront vérifiés par une équipe de rédaction avant leur publication. Nautile est dédié à « tous ceux qui s’occupent de la santé, de l’éducation, de la science, de l’art et de la culture ».

Traduction : Sophia Bonbon

Accès à nautile.cc

Ecrire un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) doivent être remplis. Votre adresse courriel ne sera pas publiée.