Template: single.php

Élections au Bundestag 2021

En observation à Berlin

Adrien Pagano

La coupole en verre du Palais du Reichstag, © Deutscher Bundestag, photo : Arndt Oehmichen

7 octobre 2021

Le Bureau International de Liaison et de Documentation (BILD) et la Gesellschaft für übernationale Zusammenarbeit (GÜZ) ont mené un séminaire de suivi des élections au Bundestag à Berlin avec le soutien de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ).

Du 23 au 27 septembre 2021, 24 jeunes de France et d’Allemagne intéressés par la politique se sont retrouvés dans la capitale allemande afin d’observer les élections, de mieux comprendre le système électoral allemand et de mettre ensemble en lumière les thèmes centraux de la campagne – tout en gardant une perspective franco-allemande et européenne.

Au-delà de la découverte du paysage politique fédéral, le groupe franco-allemand en a également profité pour explorer la ville et faire connaissance.

Au cœur de la démocratie allemande

La première journée se déroula au cœur de la démocratie allemande, au sein même du Bundestag. Premier point au programme : une rencontre avec le député allemand Michael Link (FDP), membre de l’Assemblée parlementaire franco-allemande. En ce jour de campagne, celui-ci prit le temps de répondre aux questions du groupe sur le quotidien d’un député, sur sa vision des relations franco-allemandes ainsi que sur l’actualité. Un membre du secrétariat de l’Assemblée parlementaire franco-allemande partagea ensuite sa perspective et sa mission en tant que fonctionnaire au Bundestag tout en les distinguant de celles des politiques.

S’ensuivit une visite des bâtiments composant le Bundestag au cours de laquelle l’histoire du lieu et son architecture inhabituelle furent évoquées. Les bâtiments en verre, permettant de voir et d’être vu, donnèrent une forte impression de transparence et le groupe fit l’expérience immersive d’une manifestation pour le climat se déroulant juste devant le bâtiment. 

Ensuite, l’atelier de l’association Polyspektiv donna la chance aux participants de mener leur propre campagne électorale en répondant à des questions sur le système électoral allemand.

La rencontre avec deux experts et une experte sur le sujet « Quel rôle joue le climat dans le cadre des élections en France et en Allemagne ?» fut également un moment fort de la rencontre. La question se rapportait tant aux élections législatives allemandes de 2021 qu’aux élections présidentielles françaises de 2022. Cet échange apporta au groupe une représentation concrète des différences entre les deux pays en évoquant des thématiques telles que la transition énergétique, le changement climatique et l’énergie nucléaire.

Une journée de super-élections

Le 26 septembre 2021 fut une journée de super-élections car, en plus des élections fédérales, se déroulaient les élections du parlement du Land de Berlin ainsi qu’un référendum sur l’expropriation de sociétés d’investissement immobilier du type « Deutsche Wohnen ».

La salle plénièaire du Bundestag, © Deutscher Bundestag, photo : Simone M. Neumann

La visite d’un bureau de vote par correspondance donna l’occasion au groupe d’observer le comptage des voix et de poser des questions tant sur le processus électoral que sur le vote postal, qui n’existe pas en France. 

Les participantes et participants se sont enfin rendus à différentes soirées électorales afin d’assister dès 18h à l’annonce des premiers résultats. L’ambiance sur place dépendait évidemment des résultats obtenus, mais ce fut pour tous une bonne occasion d’entrer en contact avec les militants des partis. Les cris de joie ou de tristesse entendus en direct en firent à coup sûr un moment marquant.

Le podcast des élections

Le groupe réalisa également un podcast avec l’aide de Florian Jacobsen, spécialiste de l’éducation aux médias. Après une phase introductive sur la réalisation d’un podcast, la prise de son et le montage, les participantes et participants partirent interviewer le public berlinois. Plusieurs épisodes évoquant par exemple l’identité européenne ou la participation des jeunes virent ainsi le jour à partir d’échanges franco-allemand nourris et d’analyses communes (tous les épisodes sont disponibles sur Spotify).

Un séminaire à Paris en 2022

La deuxième partie du séminaire de suivi des élections de BILD-GÜZ aura lieu au printemps 2022 à l’occasion de l’élection présidentielle française.

Cafouillage électoral à Berlin

Le 26 septembre se tenaient à Berlin quatre scrutins bien distincts. Le premier, fédéral, pour élire les députés au Bundestag. Le deuxième, régional, visant à élire les membres du Parlement de Berlin et le troisième, local, pour renouveler les assemblées des arrondissements. Un référendum avait également lieu pour décider de l’expropriation de grandes sociétés d’investissement immobilières du type « Deutsche Wohnen », considérées co-responsables par ses instigateurs de la hausse des loyers. À ce programme chargé s’ajoutait un marathon, annulé l’année précédente pour cause de pandémie. La ville de Berlin était-elle vraiment en capacité de gérer ces évènements de conserve ? C’est le doute émis au lendemain d’un petit scandale électoral.

Une avalanche d’incidents

Le jour des élections, de nombreux bureaux de vote ont manqué de bulletins électoraux, engendrant ainsi une longue attente. Pour permettre à un maximum de personnes de voter, certains bureaux sont restés ouverts après l’annonce des premiers résultats à 18h, prenant ainsi le risque de les fausser. Ce cafouillage a obligé 22 circonscriptions électorales berlinoises à rendre de simples estimations le soir du scrutin. 99 circonscriptions ont par ailleurs rapporté un nombre anormal de bulletins invalides.

D’après Andreas Geisel, sénateur pour les affaires intérieures de Berlin, ces problèmes auraient principalement touché l’élection du Land de Berlin et en particulier la première voix. Celle-ci permet l’élection directe d’un candidat dans une circonscription, la seconde voix étant comptabilisée à la proportionnelle.

Vers de nouvelles élections ?

Andreas Geisel a indiqué qu’il ne serait probablement pas nécessaire de renouveler l’élection en intégralité. Les irrégularités constatées ne remettraient en cause aucun mandat électoral et n’influenceraient donc pas les résultats. Les instances électorales indépendantes des quartiers et du Land décideront si de nouvelles élections sont nécessaires dans des circonscriptions données.

La directrice de scrutin du Land de Berlin, Petra Michaelis, a indiqué avoir sous-estimé la difficulté pour les bureaux de vote de mener quatre élections de front et a exprimé son regret de ne pas avoir étalé les scrutins dans le temps. Elle a annoncé quitter ses fonctions le 14 octobre, jour de l’annonce des résultats définitifs. 

Les recours contre les élections du Land ne pourront être déposés qu’à partir de l’annonce des résultats. En ce qui concerne les élections du Bundestag, 113 recours ont déjà été déposés – en majorité par des Berlinois. Leur instruction pourrait mener à des rebondissements dans les semaines à venir.

Mise à jour

Mise à jour
16 novembre 2022 :  En raison de graves dysfonctionnements électoraux, les scrutins pour élire les membres du Parlement du Land de Berlin et celui pour renouveler les assemblées des arrondissements de la capitale de septembre 2021 doivent être entièrement répétés (comme celui des députés berlinois au Bundestag en partie). C’est ce que vient de décider la Cour constitutionnelle de Berlin. L’administration a maintenant 90 jours pour organiser ces nouvelles élections.

 

Ecrire un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) doivent être remplis. Votre adresse courriel ne sera pas publiée.