Template: category.php

Wokeness

Qui a peur de l’homme noir ?

Par Pascal Reine-Adelaide

À Berlin, la BVG (Berliner Verkehrsbetriebe), l’équivalent berlinois de la RATP, a décidé de rayer de son lexique le terme traditionnel de la langue allemande « schwarzfahren » (frauder dans les transports publics).

Coronavirus

Allemagne : gardez vos distances !

Par Déborah Berlioz et Jörg-Manfred Unger

Mars 2020 : Si le confinement est déjà arrivé en Allemagne, il reste moins strict qu’en France. Les autorités se montrent fermes mais pas alarmistes. Ce qui ne les empêche pas de préparer le pays et de débloquer des milliards pour les hôpitaux et les entreprises. La chronologie de la pandémie de Covid-19 en Allemagne de mars 2020 à juillet 2021 et depuis août 2021.

400 Jahre Jean de La Fontaine

Lupus est homo homini

Par Steffen Kolls

Als einer der bedeutendsten Vertreter der französischen Klassik wird Jean de La Fontaine bis heute mit Begeisterung gelesen. Kein Wunder, denn er war seiner Zeit weit voraus und viele seiner Fabeln sind nach wie vor aktuell. Am 8. Juli 2021 jährte sich sein Geburtstag zum 400. Mal.

La Covid-19 à Berlin

Pause estivale

Par Benoît Faedo

Dès l’annonce de l’assouplissement des règles sanitaires début juin 2021, les Berlinois ont retrouvé le grand air pour savourer une certaine liberté dans une ville redevenue trépidante. Profitant d’une météo favorable, les habitants remettent au goût du jour l’hédonisme caractéristique de la capitale. Mais le Coronavirus reste dans toutes les têtes.

Les Berlinois face au Covid-19

Confiants dans l’avenir

Par Adrienne Rey

Avec l’été 2021, on assiste au retour des barbecues, des verres en terrasses et des sorties entre amis… Alors que, depuis un an et demi, la pandémie rythme les saisons, les Berlinois peuvent goûter aux joies de la période estivale, en se sentant un peu plus libres.

Politiquement correct

Le langage épicène

Par Sophia Bonbon

Du politiquement correct au langage épicène : l’astérisque * est en train de révolutionner l’allemand.

Afrodeutsche

Allemands et noirs

Par Pascal Reine-Adelaide

Ils sont noirs, métis, café au lait, caramel, certains avec des cheveux bouclés ou frisés – et ils seraient près d’un million en Allemagne. On les appelle « Schwarze ». Certains préfèrent le terme d’ « Afrodeutsche ». Article mis à jour : « Après la mort de George Floyd ».