Template: single.php

Guide pratique franco-allemand

Ouvert à la nouveauté

Par Felix Lennart Hake

Une des 101 idées: un Dîner en Blanc, © picture alliance / Süddeutsche Zeitung

27 août 2019

Les organisations franco-allemandes se plaignent de plus en plus du peu d’intérêt accordé à leurs évènements et du manque de « jeunes » prêts à prendre la relève. C’est pour cette raison que la Commission Franco-Allemande de la Jeunesse a publié un guide pratique regroupant 101 idées en faveur de l’amitié franco-allemande et ayant pour but d’apporter de nouvelles solutions.

Ils sont communément décrits comme étant à la base du franco-allemand : plus de 160 associations franco-allemandes, 2 281 jumelages franco-allemands officiels, ainsi qu’un nombre incalculable de partenariats scolaires et de membres. Tous s’engagent pour que les relations au sein de la société civile entre la France et l’Allemagne fonctionnent, se développent et, dans le meilleur des cas, se renforcent plus que jamais. Indépendamment de la situation politique du moment, ils permettent chaque année à des milliers de personnes d’apprendre à se connaître mutuellement et de découvrir le pays partenaire à l’écart des circuits touristiques.

La jeunesse, la jeunesse

Et pourtant, comme pour bon nombre d’autres acteurs bénévoles, il est de plus en plus difficile pour les associations franco-allemandes de faire adhérer les jeunes à leur cause. On ne peut que faire des suppositions quant aux raisons de ces difficultés. Quoi qu’il en soit : comme l’Institut Franco-Allemand l’a mis en évidence dans son étude sur les jumelages, l’acquisition de nouveaux publics cibles et de futurs soutiens pour le projet franco-allemand est un vrai défi à relever; dans le cadre de cette étude, plus de 1 300 jumelages ont été interrogés sur leur situation.

Tenter quelque chose de nouveau

De nombreux entretiens avec des comités de direction d’associations et des chargés de jumelages révèlent que beaucoup se sentent désarmés : « Mais nous avons toujours procédé ainsi », voilà un exemple de ce que l’on peut parfois entendre. Selon les personnes interrogées, les nouvelles idées sont rares, et lorsqu’elles se présentent, elles sont alors difficiles à mettre en place. Une bonne raison pour développer « 101 idées pour l’amitié franco-allemande » : idées qui doivent justement motiver ceux souhaitant insuffler un nouvel élan à leur travail associatif, et leur donner des conseils pratiques.

Faire bouger les choses ensemble

Qu’il s’agisse de rencontres sur plusieurs jours avec la ville partenaire, d’actions visant à renforcer le lien avec d’autres associations ou de jeux et activités faciles à mettre en place – le guide pratique est utile pour tout un chacun. La faisabilité – qui doit être la plus simple possible – joue en particulier un rôle important : les idées doivent être faciles à mettre en place. L’accent est mis sur l’importance d’un bon réseau et d’une bonne coopération avec les autres associations locales ou les jumelages voisins. Ensemble, il est également possible d’organiser des projets plus conséquents dans la mesure où les tâches sont alors partagées.

Flash mob et Escape Game

La plupart des idées ne demandent pas de préparation importante, elles n’en sont alors que plus surprenantes et créatives. Prenons l’exemple d’un flash mob qui permet de rassembler de manière spontanée des personnes autour d’un thème d’actualité ou d’un tube radio, tout en attirant l’attention sur le jumelage de sa ville. Ou bien d’un Escape Game avec un groupe franco-allemand pour renforcer l’esprit d’équipe au-delà des barrières de la langue. Ou encore de la visite de la ville partenaire et du pays voisin en compagnie des grands-parents (« On y va, Mamie, Papi ! – Auf geht’s, Oma, Opa! »). Un voyage Interrail avec des Allemands et des Français ou un Dîner en Blanc peuvent eux aussi permettre d’insuffler un nouvel élan au franco-allemand.

Le guide pratique est interactif et ouvert à la nouveauté. Certes, il existe une version imprimée du guide diffusée lors de son lancement, cependant, la version des 101 idées publiée parallèlement en ligne permet au lecteur de faire part de ses propres idées et expériences et de contribuer à l’étoffement de ce recueil franco-allemand d’idées.

Traduction : Camille Naulet

Le guide pratique est disponible en ligne à l’adresse suivante : 101.dfja.eu

La Commission Franco-Allemande de la Jeunesse

La Commission Franco-Allemande de la Jeunesse (Deutsch-Französischer Jugendausschuss e.V.) a été fondée en avril 2016. En qualité d’association à but non lucratif, elle promet l’engagement des jeunes au sein des relations franco-allemandes. De sept membres fondateurs à désormais plus de 80 membres, la CFAJ est un réseau dynamique en plein essor qui regroupe de jeunes Français et Allemands engagés. Avec son Forum Intergénérationnel – lors duquel la plupart des « 101 idées pour des rencontres franco-allemandes dynamiques » sont nées –, ses projets numériques tels que la plateforme franco-allemande en ligne www.froodel.eu ou encore son podcast « Figures franco-allemandes » , l’association offre, précisément aux plus jeunes Allemands et Français, la possibilité de contribuer activement aux relations franco-allemandes.

Ecrire un commentaire

Les champs marqués d'un astérisque (*) doivent être remplis. Votre adresse courriel ne sera pas publiée.